La modernisation des mainframes a été un sujet brûlant au cours de la dernière décennie. Beaucoup de gens ont prédit la fin des temps mainframe. Mais l’ordinateur central est debout, solide et en pleine croissance. Au fil du temps, le terme « modernisation » lui-même s’est manifesté de plusieurs façons. Donc, même pour commencer la conversation sur la modernisation, nous devons définir ce qu’est la modernisation.

Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides“.

Henri Ford

Au lieu de cela, Ford a inventé une automobile pour que les masses améliorent leur vie. Ainsi, la modernisation s’apparente à l’évolution, qui, rétrospectivement, reflète les progrès réalisés par l’humanité en matière de mode de vie, de résilience, de connaissance, de communication et, en général, de sagesse.

De même, la modernisation des téléphones mobiles signifiait un poids plus léger, un écran plus large, une vitesse plus rapide et plus de stockage. Et puis l’iPhone est sorti en 2007, qui a fait preuve d’innovation et a changé la façon dont les humains interagissent avec les appareils numériques.

Décider de la modernisation du mainframe


La décision de se lancer dans la modernisation du mainframe revient généralement à trois parties prenantes :

  • les propriétaires d’infrastructure,
  • les propriétaires d’applications
  • et les propriétaires d’entreprise.

Pendant longtemps, la modernisation des mainframes s’est concentrée sur la résolution de problèmes d’infrastructure et d’applications tels que des coûts plus élevés, un manque de disponibilité des compétences, des données verrouillées et une mauvaise intégration avec les outils et produits modernes. En d’autres termes, la modernisation des mainframes s’est uniquement concentrée sur le couche infrastructure et application.

Dans cet article, nous essayons de comprendre l’importance du « propriétaire d’entreprise », qui est la partie prenante et le sponsor le plus critique.

Benefices de la modernisation des Mainframes

Le parcours dépend de la disposition des données et des applications

Pendant longtemps, le parcours de modernisation du mainframe a été défini comme le simple déplacement de la charge de travail hors du mainframe, avec peu ou pas d’accent sur l’amplification de l’activité. En conséquence, il n’y a pas eu beaucoup de succès ni dans le démarrage de projets comme ceux-ci ni dans leur achèvement.

Mais la modernisation du mainframe doit être envisagée sous l’angle des impératifs commerciaux. Vous devez définir un objectif avant de vous lancer dans la voie de la transformation. Cela aidera à identifier le bon partenaire et le conseiller de confiance, à optimiser l’effort global et à minimiser le nombre de sauts pour atteindre cet objectif.

L’approche de Google en matière de modernisation des mainframes consiste à placer les besoins des entreprises au premier plan des initiatives de modernisation. Regardons ceux-ci un par un :

  • One Google : dans le cadre de l’écosystème Google plus large, il est assez facile et transparent pour les services Google Cloud de s’intégrer à des produits tels que Maps, Search et Ads et ainsi de fournir une expérience utilisateur très personnalisée et améliorée. La plupart des entreprises clientes sont déjà abonnés à un ou plusieurs de ces services. Il leur est donc également facile d’intégrer les services Google Cloud.
  • Approche de modernisation axée sur les données : Google propose une approche axée sur les données pour la modernisation du mainframe qui consiste à déplacer le « système d’enregistrement » ou le « système d’engagement » d’un mainframe vers les magasins de données Google Cloud.
  • AI/ML sur Google Cloud : lorsqu’il s’agit d’extraire des informations et de la sagesse à partir de données brutes à l’aide de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique, il n’y a pas de parallèle avec Google. Et ainsi, nos clients obtiennent un avantage concurrentiel significatif dans la compréhension des tendances du marché et des modèles de comportement. Cela leur permet de répondre et de dépasser les exigences des clients tout en offrant une expérience très personnalisée.
  • Solutions sectorielles : Google a investi massivement dans des solutions sectorielles spécifiques à l’entreprise. Avec l’innovation profondément enracinée dans son ADN et sa culture, Google a toujours regardé les choses, à partir de la recherche, en dehors des sentiers battus.


Toutes ces amplifications et améliorations commerciales s’accompagnent d’une infrastructure cloud de pointe :

  • Sécurité matérielle : Google OpenTitan est le premier projet open source qui crée une conception de référence transparente et de haute qualité et des directives d’intégration pour les puces de racine de confiance (RoT) en silicium.
  • Sécurité des données : L’utilisateur est propriétaire des données. Ils fixent les règles et décident qui a besoin d’accéder à quoi. Google Cloud chiffre les données non seulement au repos et en mouvement, mais également pendant le traitement.
  • Latence : avec un réseau interne de fibres optiques et de câbles sous-marins, la latence est nettement inférieure à celle des autres. La recherche Google fonctionne sur la même plate-forme.
  • Évolutivité : Alphabet propose 9 produits : Android, Chrome, Gmail, Drive, Maps, Search, Play Store, YouTube et Photos, avec plus d’un milliard d’utilisateurs chacun. Ceux-ci fonctionnent sur Google Cloud, offrant une expérience ininterrompue à tous les utilisateurs.
  • Empreinte carbone à 100 % : aide les clients à remplir leurs obligations en matière de neutralité carbone et contribue à sauver la planète Terre.

Avec l’accent mis par Google Cloud sur la modernisation du mainframe, les parties prenantes de l’entreprise trouvent de la valeur dans la transformation de l’entreprise. Au lieu d’envisager la modernisation d’un « objectif informatique » et de mettre hors service le mainframe, ils ont trouvé un partenaire en Google qui s’efforce non seulement de résoudre les problèmes actuels, mais également de définir une « étoile du nord » pour l’entreprise et de collaborer pour atteindre ces objectifs.

Dans ce parcours Cloud, S&E Cloud experts a mis au point un questionnaire en français pour mesurer votre point de départ, votre “maturité” infonuagique.

Selon votre rôle dans l’organisation, vous ne pourrez pas répondre à toutes les questions, passez-les et soumettez le questionnaire pour pouvoir le compléter plus tard.

Diagnostic pour le feuille de route vers le Cloud

  • Introduction et identification
  • Flexibilité (30 points)
  • Sécurité (30 points)
  • Formation (25 points)
  • Vision et direction (30 points)
  • Spécificités d’affaires
Itineraire vers le Cloud - diagnostic de maturité infonuagique

Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par courriel info@secloud.ca

Cet article est traduit de l'article Beyond mainframe modernization: The art of possibilities publié par Google Cloud le 5 août 2021